Ecommerce Summit
 
  • Publié le 11-03-2009

LG Electronics vise la troisième place

LG Electronics vise la troisième placeGamme totalement renouvelée, focalisation sur une cible « grand public », quête d??une troisième place internationale? LG veut mettre la pression. En Belgique également, où le canal des revendeurs sera encore accru. Rencontre avec le responsable du marketing pour le Benelux.



Venu présenter les nouvelles gammes de produits LG Electronics au canal belge, Patrick Bakker, marketing director Benelux, s’est dit satisfait de la manière dont évolue le second Coréen de l’IT (le premier étant naturellement Samsung). « Notre ambition était d’enter dans le Top 3 à l’horizon 2010, mais nous occupons déjà cette place dans le monde des téléviseurs LCD et dans l’univers GSM.

Penser globalement…

Selon lui, l’une des raisons de cette montée en puissance est l’engagement, en septembre 2008, d’un nouveau COO (Chief Operational Officier) qui semble avoir pris les choses en mains en imposant un message pourtant éculé : « Penser globalement, agir localement ». Appliqué au niveau local, ce précepte fait que, dans le cas de LG Benelux, il existe des bureaux aux Pays-bas, mais aussi à Malines. D’autres structures Benelux feraient bien de s’en inspirer. Mais surtout, le nouveau COO a créé un Europeen Design Center à Londres d’où sortiront tous les modèles destinés au marché européen. Et comme les responsables marketing adorent les formules, LG s’est donné un nouveau Credo : « Stylish Design, Smart Technology in Perfect Harmony ». Tout un programme.

Renforcer la présence du canal

En matière de distribution, Patrick Bakker veut d’abord étendre ses produits PC. Pour l’instant, il ne s’agit encore que d’écrans LCD (dont une large gamme de 22 pouces). Pour les notebooks, il faudra attendre un peu : ils sont commercialisés dans les pays voisins, mais rien n’est encore prévu pour le Benelux. Un scénario qui rappelle celui de Samsung qui a toutefois fini par lancer ses notebooks belges en 2008. En attendant l’arrivée des PC, la vente des écrans LG doit s’étendre dans tous les types de magasins, nous a confié Patrick Bakker, y compris dans le retail et dans les canaux B2B. Même volonté d’extension pour les écrans de télévision, notamment via les revendeurs indépendants et les groupes d’achat. Rien de changé en revanche pour les GSM où LG dispose déjà d’une bonne présence dans les différents canaux qui comptent.

Comme toujours, au lendemain du CeBIT, c’est un pan entier du catalogue qui est maintenant remplacé, moins dans les lecteurs DVD que dans l’univers des téléviseurs, des écrans et des systèmes Home Cinema, DVD ou Blu-Ray.
Sur les LCD-TV, le senseur intelligent qui adapte la brillance des téléviseurs en fonction de la luminosité ambiante se généralise (à partir de la nouvelle série LH4), le Full HD devient un standard et les fréquences de 100HZ et 200 HZ se font moins rares. Mais LG cherche à conserver son principal public. Celui qui recherche moins la technologie que les bons rapports qualité/prix. L’on trouve donc encore et toujours des appareils bon marché offrant le simple HD Ready et la fréquence de 50Hz pour ceux qui veulent des grands écrans à petit prix. En règle générale, LG met toutefois l’accent sur la richesse de la connectique de ses téléviseurs, même dans l’entrée de gamme. Renouvellement aussi pour les écrans plasma qui héritent des mêmes senseurs intelligents pour adapter la luminosité et réduire la consommation. Sur un modèle de 52 pouces, cette consommation peut passer, en quelques secondes, de plus 400 Watts à près de 240 Watts. Les nouvelles gammes se nomment ici PS8 et PQ/S3 pour le Full HD et PQ6 pour le HD Ready.

Grand renouvellement aussi au rayon des systèmes Home Cinema Blu-Ray avec des systèmes variés, du 2.1 au 5.1 avec une qualité sonore MR Mark Levinson qui permet de profiter de la précision d’un film d’action sans devoir libérer toutes la puissance sonore. Utile si vous vivez en appartement et que vos horaires ne sont pas ceux du voisin du dessus. Deux lecteurs Blu-Ray font également leur  apparition, dont un doté d’un enregistreur à disque dur. Seule la gamme des lecteurs DVD n’évolue pas pour l’instant. Sans doute pour étudier la manière dont le Blu-ray  va creuser son trou dans les foyers.



 

By registering to this newsletter, I am allowing the publishers the right to use my information for networking purposes, to receive further information leading up to events, to receive post events information from the events actors & speakers, for follow-up emails and for my picture to be taken during the events..