PROGRAMMATIC SUMMIT
 
  • Publié le 11-02-2009

Canon cadenasse son offre documentaire Avec Iris

Canon cadenasse son offre documentaire
Avec IrisAlors que tous les analystes sâ??accordent Ă  dire que lâ??avenir de lâ??IT est dans les solutions, Canon renforce son partenariat avec Iris qui, une nouvelle fois, semble surfer sur la vague du succèsâ?¦ MalgrĂ© la crise.



Depuis quelque temps déjà, Canon (via son activité CBS-Canon Business solutions) parie sur la gestion documentaire et sur des partenariats stratégiques professionnels. Peut-être poussé par la filiale belge qui a fortement misé sur ce secteur, c’est désormais Canon Europe qui supporte deux produits spécifiques (IrisPowersan et IrisPDFServer). Même si, au niveau local, chaque pays peut élargir ce choix aux autres références Iris. 
Au concept purement  hardware de scanning documentaire, Canon a graduellement évolué vers la gestion documentaire qui repose depuis février sur quatre partenaires de solutions. Aux trois premiers que sont Ecopy, Ados et Uniflow vient de s’ajouter Iris qui a annoncé l’accord de son -grand- événement annuel IrisLink.
« Nous disposons ainsi d’une solution totale,  commente Jean-Marc Laviolette -marketing Director CBS- depuis l’intégration des documents papier dans le processus numérique jusqu’à la production en passant par la structuration des données, leur stockage et leur distribution ».

Modèle direct

Pour l’instant, le modèle de commercialisation de cette activité repose largement sur le modèle direct. J-M Laviolette assure pourtant que cela pourrait évoluer rapidement : « Nous disposons d’une force de vente directe de 10 personnes certifiées dans le Document Management. Notre filiale a lourdement investi dans ce segment au point de pouvoir revendiquer  la place de leader parmi les filiales européennes de Canon ».  CBS  peut aussi compter sur 13 revendeurs spécifiques (Reseller Partners) qui ne commercialisent que les solutions Canon, mais qui, pour 80% d’entre eux, sont surtout intéressés par la partie hardware. Dans le proche avenir, il est toutefois question d’étendre les compétences logicielles à ces revendeurs. « Nous voulons d’abord asseoir  notre compétence interne pour nos quatre partenaires de solutions grâce auxquels nous pouvons proposer des solutions documentaires complètes. Mais ensuite, nous passerons à la certification de nos revendeurs. Nous y pensons dès aujourd’hui, même s’il faudra encore mettre tout cela en œuvre ». 



 

By registering to this newsletter, I am allowing the publishers the right to use my information for networking purposes, to receive further information leading up to events, to receive post events information from the events actors & speakers, for follow-up emails and for my picture to be taken during the events..