Marketing Automation
 
  • Publié le 24-01-2012

Trois opérateurs distribuent le smartphone Nokia Windows

Trois opérateurs distribuent le smartphone Nokia WindowsPrès d’un an après leur alliance, Microsoft et Nokia commercialisent le premier smartphone commun en Belgique. Dans un premier temps, ce sont les opérateurs qui bénéficieront d’une certaine exclusivité.



«Deux dindes ne font pas un aigle» avait ironisé un concurrent lors de l’alliance entre les deux constructeurs. Mais le puzzle se met en place. Stratégiquement, Microsoft déploie son interface Metro (basée sur des «tuiles» plutôt que sur des icônes) sur ses téléphones, ses consoles et bientôt des tablettes sous Windows 8.

Si Acer a pris un peu d`avance en lançant un modèle démocratique (Alegro) à 300 euros, Nokia lance dans un premier temps un téléphone Lumia 800 haut de gamme, avant de commercialiser un modèle 710 «brandé» Belgacom.

Pour ceux qui connaissent Windows Phone Mango (7.5), le Lumia 800 bénéficie d’un design épuré dans un boîtier d’une seule pièce. Il dispose d’une caméra de qualité (Carl Zeiss) et, surtout, d’un système de navigation GPS complet avec cartographie gratuite qu’il suffit de télécharger au gré des pays visités. Il sera disponible le 1er février en trois couleurs (cyan, noir et magenta).

Dans un premier temps (il semble que cela durera un trimestre), le téléphone sera commercialisé par Base, Telenet et Proximus… Jean-Marc Capitaine, Director Products & Solutions de Belgacom, assure pourtant que des revendeurs (on pense à des chaînes généralistes ou IT) peuvent également s’approvisionner auprès des opérateurs qui se positionnent ainsi comme distributeurs. Le canal se composera des Belgacom Centers, Generation Stores, Base shops, Allo Telecom, Belcompany, The Phone House, Media Markt, Saturn, Krefel, Vandenborre, Photohall, Essec et Fnac.

Belgacom ne fait pas mystère de son désir d’être présent, au nom de la convergence, dans toutes les plates-formes mobile. L’opérateur de référence dit aussi avoir été rassuré par la politique menée désormais par Nokia au niveau mondial.

C’est chez Belgacom que fera son apparition un modèle 710 à 299 euros destiné aux «jeunes adultes». Belgacom qui ne compte pas entrer dans le modèle de la subsidiation de masse: «Nous le faisons parfois pour des tablettes, mais pas pour des smartphones. En Belgique, le consommateur ne choisit pas son téléphone en fonction de la subsidiation».

Interrogé sur l’avenir de ses autres OS mobile, Xavier Bonnier, General Manager de Nokia BeLux, a rappelé que Symbian sera en tout cas supporté jusqu’en 2016, mais que «l’on verra de plus en plus de Windows phone et de moins en moins de Symbian». Guère plus d’info pour Mego dont les développements pourraient profiter à la plate-forme Windows».

Une faiblesse de l’écosystème Windows Phone réside encore dans son appstore qui revendique un total de 50.000 applis. Philippe Rogge, General Manager de Microsoft BeLux, s’en défend en insistant sur l’aspect plus qualitatif de son offre et une croissance rapide du catalogue.

L’absence de Skype acquis par Microsoft demeure un mystère, mais on nous promet que ce sera pour bientôt… sans autre précision.

Ce qui est sûr en revanche est que le Lumia 900 lancé aux USA ne débarquera pas en Europe.



 

By registering to this newsletter, I am allowing the publishers the right to use my information for networking purposes, to receive further information leading up to events, to receive post events information from the events actors & speakers, for follow-up emails and for my picture to be taken during the events..