null
 
  • Publié le 14-07-2020

Le Royaume-Uni s'apprête à bannir Huawei du déploiement de la 5G

Le Royaume-Uni s\'apprête à bannir Huawei du déploiement de la 5GLe Royaume-Uni s’apprête à interdire au groupe chinois Huawei de participer au déploiement de la cinquième génération de téléphonie mobile (5G), ce qui ne manquera pas de susciter la colère de Pékin et la satisfaction de Donald Trump, engagé dans une bataille économique et technologique avec la Chine.



Les Etats-Unis ont fait pression sur le Premier ministre britannique Boris Johnson pour qu’il revienne sur la décision prise en janvier d’accorder à Huawei un rôle limité dans le déploiement de la 5G. 

Londres s’est par ailleurs émue de l’entrée en vigueur, à l’initiative de Pékin, d’une nouvelle loi sur la sécurité à Hong Kong, ancienne colonie britannique, et de sa gestion controversée de l’épidémie de coronavirus. 

Le conseil national de sécurité (CNS), présidé par Boris Johnson, se réunira mardi pour discuter de Huawei et le secrétaire d’Etat aux médias, Oliver Dowden, annoncera ensuite une décision à la Chambre des communes. 

Selon le parti travailliste, principale composante de l’opposition, l’annonce pourrait intervenir après 11h30 GMT. 

Le gouvernement britannique a déjà laissé entendre qu’il pourrait revenir sur sa décision concernant Huawei et la 5G, arguant de la décision des Etats-Unis de restreindre les ventes de semi-conducteurs au groupe chinois, ce qui pourrait avoir un impact sur la fiabilité de ses équipements.



 

By registering to this newsletter, I am allowing the publishers the right to use my information for networking purposes, to receive further information leading up to events, to receive post events information from the events actors & speakers, for follow-up emails and for my picture to be taken during the events..