Winter Campus 2018
 
  • Publié le 27-11-2018

Comment Back Market bouscule le marché high tech

Comment Back Market bouscule le marché high techLa start-up française spécialisée dans la vente de produits technologiques reconditionnés vient de franchir la barre du million de clients. Son ambition : en finir avec le fétichisme des appareils neufs !



En à peine 4 ans d’existence en autant de levées de fonds (dont 41 millions d’euros en 2018), Back Market franchit le cap du million de clients et quelque 600 tonnes de déchets nocifs évités. Une croissance fulgurante sur un marché en plein essor qui pousse l’enseigne française à s’imposer lourdement sur le marché du reconditionné en Europe grâce à un modèle économique porteur : démocratiser la consommation de produits tech reconditionnés en proposant une alternative vertueuse au grand public.

Il faut dire que bousculer un marché historiquement complexe et opaque -estimé à plus de 50 milliards de dollars dans le monde- demeurait un pari osé pour la jeune entreprise. « Après avoir montré la maturité et l’efficacité de notre modèle, aussi bien en France qu’en Europe, il est temps pour nous de passer à l’étape suivante car le marché à conquérir reste énorme. Nous avons donc ouvert aux Etats-Unis en début d’année et les débuts sont vraiment prometteurs », s’est félicité Thibaud Hug de Larauze, CEO et co-fondateur de Back Market.

Preuve de cette véritable valeur ajoutée sur le secteur, les constructeurs sont de plus en plus nombreux à faire confiance à la plateforme. Après Apple en 2017 (aujourd’hui les trois quarts des ventes sur le site sont des smartphones reconditionnés), c’est au tour de la marque Hi-Fi haut de gamme Devialet de vendre ses propres produits reconditionnés directement sur Back Market.

« La plupart de nos clients arrivent pour acheter un smartphone puis ils reviennent acheter une télé, un ordinateur ou de l’électroménager. C’est quasi systématique ! On éduque réellement le marché sur la diversification du reconditionne », conclut Vianney Vaute.

Concrètement, Back Market c’est plus de 350 usines partenaires qui vendent leurs produits reconditionnés sur la plateforme. Un marché en passe de devenir beaucoup plus large dans les mois à venir.
Car pour l’heure, à peine 3% des produits mis sur le marché sont réemployés, ce qui constitue de facto une marge de progression gigantesque pour le développement de l’entreprise qui joue à fond la carte environnementale.

 



 

By registering to this newsletter, I am allowing the publishers the right to use my information for networking purposes, to receive further information leading up to events, to receive post events information from the events actors & speakers, for follow-up emails and for my picture to be taken during the events..