• Publié le 05-04-2018

La pénurie de spécialistes menace pour la sécurité

La pénurie de spécialistes menace pour la sécuritéLa « Threat intelligence » gagne en maturité, mais 62 % des entreprises estiment que le manque de professionnels qualifiés constitue un obstacle majeur à la mise en ?uvre de solutions de protections intelligentes.



Le spécialiste en certifications de cybersécurité, SANS Institute, apporte un nouvel éclairage sur l’évolution du renseignement sur les cybermenaces grâce à sa dernière enquête annuelle portant sur la Cyber Threat Intelligence (renseignement sur la menace - ou TI).

Tout d’abord, l’étude montre que la discipline gagne en maturité : les participants sont de plus en plus nombreux à déclarer que la « threat intelligence » renforce leurs capacités de prévention, de détection et de réaction.

En effet, pas moins de 81% des participants estiment en 2018 que leurs implémentations de solutions de threat intelligence ont débouché sur des améliorations de leur sécurité, contre 78 % en 2017 et 64 % en 2016.

Les professionnels comprennent également mieux le fonctionnement et les apports possibles de la TI.

Par ailleurs, 68 % des participants déclarent qu’ils ont mis en œuvre une stratégie de « threat intelligence » cette année, tandis que 22 % prévoient de l’introduire à l’avenir.

Néanmoins, cette tendance positive, l’enquête montre également que le recrutement de personnel qualifié pour mettre en œuvre de la TI devient de plus en plus difficile.

Ainsi, quelque 62 % des répondant reconnaissent que le manque de professionnels formés et qualifiés en Threat intelligence constitue l’obstacle majeur à son adoption généralisée.