• Publié le 10-01-2018

Comment Atos et Portima transforment le secteur des assurances

Comment Atos et Portima transforment le secteur des assurancesL'alliance entre Atos et Portima débouche sur la première souscription digitale de contrats d\\\'assurance en Belgique. La digitalisation intégrale du processus offre une vaste possibilité d\\\'utilisation tout en permettant de réduire la consommation de papier.



Le géant du paiement numérique a noué une alliance avec Portima, une entreprise spécialisée dans les applications pour les courtiers indépendants en Belgique, pour lancer « PortiSign on Mobile », la première solution sur le marché belge permettant de signer des documents d'assurance depuis un smartphone ou tablette.

Concrètement, l’application est intégrée à l'ensemble du logiciel de Portima « BRIO4YOU » et permet aux clients de recevoir, lire et signer des documents d'assurance sur leur mobile via une procédure sécurisée.

 

Atos cloud au coeur de la plateforme

 

La solution fonctionne sur Atos Canopy Orchestrated Hybrid Cloud et sur l'infrastructure de Portima. Une plateforme qui permet d'adopter un modèle « pay as you use » totalement flexible tout en bénéficiant d'une puissance de traitement supplémentaire si nécessaire.

Selon Claude Rapoport, Directeur Général et Membre du Comité de Direction de Portima, la nouvelle solution apporte une réponse à un besoin spécifique dans le monde de l'assurance. « L'accompagnement des clients dans le processus de souscription d'une police d'assurance implique pour les courtiers d'assurance pas mal de paperasserie entre l'émission d'une offre et la signature du contrat ».

Selon Portima, « la nouvelle solution permet désormais d’inclure la signature électronique des documents, y compris sur mobile, grâce à des certificats électroniques qualifiés, qui respectent le règlement UE n° 910/2014 (Règlement eIDAS) relatif aux transactions électroniques au sein du marché intérieur de l'Union européenne ».

«PortiSign on Mobile permet à toutes les parties prenantes de réduire les écritures administratives en digitalisant l’intégralité du processus, que ce soit sur mobile ou sur un ordinateur de bureau traditionnel, et d'avoir accès aux documents numérisés à tout moment, où elles le souhaitent, et au départ de n'importe quel appareil », a déclaré Antoine Kerrinckx, Directeur Général d'Atos pour la Belgique.