• Publié le 04-01-2018

Quand les cybercriminels s'attaquent à la crypto-monnaie

Quand les cybercriminels s'attaquent à la crypto-monnaieDes cybercriminels utilisent un logiciel piraté pour infecter secrètement les ordinateurs et détourner de la crypto-monnaie. Gare aux mauvaises surprises !



Les chercheurs de Kaspersky Lab ont identifié une fraude impliquant l’installation secrète d’un logiciel de minage sur l’ordinateur des utilisateurs via des logiciels piratés (éditeurs de photo ou textes par exemple). Les ordinateurs infectés sont ensuite exploités pour créer de la crypto-monnaie, dont les profits reviennent aux cybercriminels.

 

Selon le Kaspersky Security Bulletin, « les mineurs de crypto-monnaie sont devenus l’une des tendances majeures en 2017 ».

Les criminels utilisent différents outils et techniques, comme les campagnes d’ingénierie sociale ou l’exploitation de logiciels craqués, afin d’affecter le plus grand nombre d’ordinateurs possible.

 

En raison de ses particularités architecturales, le minage de bitcoins et des autres crypto-monnaies est actuellement une opération très chronophage nécessitant un grand nombre de ressources. Les pools de ce genre augmentent donc considérablement la productivité et la vitesse de génération des crypto-monnaies.

 

Une fois installés, les mineurs commencent à opérer silencieusement sur l’ordinateur de la victime, en générant des crypto-pièces pour les criminels. Ces derniers utilisent dans tous les cas le logiciel NiceHash, qui a récemment souffert d’une faille de cybersécurité majeure ayant entraîné un vol de crypto-monnaie d’une valeur de plusieurs millions de dollars. Certaines des victimes étaient connectées à un pool de minage du même nom.

 

« Sans être considéré malveillant, le logiciel de minage réduit la performance du système de l’appareil, affectant inévitablement l’expérience générale de l’utilisateur. De plus, il alourdit la facture d’électricité de la victime », a expliqué Alexander Kolesnikov, analyste de logiciels malveillants chez Kaspersky Lab.

 

Afin d’empêcher votre ordinateur de faire partie d’un réseau de minage, Kaspersky Lab conseille de prendre les précautions suivantes :

-Téléchargez uniquement des logiciels légaux depuis des sources avérées

-Installez une solution de sécurité fiable protégeant de toutes les menaces possibles, y compris des logiciels de minage malveillants.