Social Media Summit
 
  • Publié le 30-09-2017

Quel avenir pour la distribution IT ?

Quel avenir pour la distribution IT ?Le distributeur Deltalink fête cette année son 25e anniversaire. Une occasion pour se pencher sur l'évolution future du secteur de la distribution informatique qui se déplace inexorablement vers les « cloudportals », l'IoT et la sécurité.



Quel sera l’avenir de la distribution IT ? Quels seront les défis à relever ? Et quelles seront les tendances des 25 prochaines années ?

Il y a 25 ans, Johan Cools fondait l’entreprise Compurama (1991) à Lier, dans la région anversoise avec comme activité centrale l’importation et la distribution d’équipements de mise en réseau en Belgique et au Luxembourg.

Trois ans plus tard, la société change de nom pour devenir Deltalink. Les bureaux ont entre-temps été transférés à Hever, près de Malines, et depuis 1999, Deltalink est implanté à Wavre Sainte-Catherine.

 

Fêter un quart de siècle d’existence est aussi une bonne occasion pour l’entreprise de se pencher sur l’avenir du secteur.

Premier constat : l’essor du cloud et la vente de licences vont modifier le rôle de distributeur en profondeur

Le business va sans aucun doute se déplacer de la vente hardware vers celle de licences et de nouveaux modèles de services tels que le WAAS (Wifi as a service).

Cette évolution existe depuis un certain temps déjà, depuis l’arrivée d’Internet et l’essor du cloud, mais elle se développera encore à l’avenir. A un rythme accéléré.

L’évolution vers les services cloud modifie également le rôle des distributeurs. La prolifération de portails cloud permettant de gérer les divers services en ligne débouche sur le défi majeur lié à l’extension des prestations de services fournis par les revendeurs lors de leur migration vers le cloud-business.

 

IoT, sécurité et services

 

Internet s’insinue toujours davantage dans la vie quotidienne par le biais de l' « Internet of Things ». Les produits, par exemple dans le domaine domotique, sont désormais équipés d’une connexion IP. Dans son sillage, de nouveaux produits et services vont apparaître dans les années à venir. Mais l’accent restera prioritairement mis sur la sécurité.

 

Besoin de « Value Added Distributors »

 

Malgré les nouvelles évolutions, Deltalink prévoit qu’il restera encore à l’avenir de la place pour un « Value Added Distributor ». Le marché belge est fort différencié et exige une approche spécifique. Il suffit pour s’en convaincre de penser aux différences locales en termes de langue et de culture. Ou aux fournisseurs de produits de niche ou de produits nécessitant davantage de support, ce qui intéresse moins un distributeur plus généraliste. Un VAD reste donc un maillon indispensable du processus de vente, car la plus-value qu’il peut apporter à chaque fournisseur au niveau local est indiscutable.