• Publié le 14-06-2017

Les entreprises en Belgique ignorent la loi sur la protection des données

Les entreprises en Belgique ignorent la loi sur la protection des donnéesA peine une entreprise sur deux dans le Benelux ignore les lourdes amendes associées au RGPD, la future règlementation européenne sur la protection des données à caractère personnel. Un constat, établi par Sophos, jugé inquiétant.



Le chiffre est inquiétant : une étude menée par Vanson Bourne pour Sophos révèle que 54 % des entreprises comprennent mal les amendes associées à la nouvelle réglementation européenne RGPD (General Data Protection Regulation).

Celles qui ne le respectent pas s’exposeront à de lourdes amendes pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros. En outre, près d’une entreprise sondée sur cinq admet qu’une amende l’obligerait à mettre la clé sous la porte. Ce chiffre atteint 54 % pour les petites entreprises de moins de 50 personnes.

Autre conséquence d’une telle amende, 39 % des décideurs IT sondés ont indiqué qu’une telle amende entraînerait des licenciements au sein de l’entreprise.

« Le processus de préparation au RGPD est long et si les régulateurs montrent qu’ils sont prêts à imposer les amendes maximales dès mai 2018, les entreprises regretteront amèrement de ne pas s’y être préparées », a indiqué John Shaw, VP Product Management chez Sophos.

À un an de l’entrée en vigueur du RGPD, les principales priorités des entreprises en matière de sécurité informatique devraient porter sur la réduction des principales causes de violation des données – le piratage des ordinateurs endpoints et la perte d’appareils (GSM et ordinateurs portables) – et le respect des normes RGPD.



 
.