Digital transformation
 
  • Publié le 22-12-2016

Prévisions 2017 du CTO de NetApp Mark Bregman

Prévisions 2017 du CTO de NetApp Mark BregmanBruxelles, 21 décembre 2016 – Lors de la conférence qui s'est tenue au mois de novembre à Berlin, Mark Bregman, le CTO de NetApp, a mis en exergue ses 6 prévisions pour l'année à venir. L'édition de cette année a accueilli un nombre record de participants: plus de 3 600 clients, partenaires et collaborateurs de NetApp.



Contenu directement tiré de la conférence NetApp Insight, à Berlin

Bruxelles, 21 décembre 2016 – Lors de la conférence qui s’est tenue au mois de novembre à Berlin, Mark Bregman, le CTO de NetApp, a mis en exergue ses 6 prévisions pour l’année à venir. L’édition de cette année a accueilli un nombre record de participants: plus de 3 600 clients, partenaires et collaborateurs de NetApp.

1. Les données sont la nouvelle monnaie d’échange

L’explosion des données dans l’économie numérique actuelle a engendré un changement majeur : alors que l’on utilisait précédemment les données pour gérer les activités, on admet aujourd’hui que données et activités ne font plus qu’un. Les données sont devenues si précieuses qu’elles constituent la nouvelle monnaie d’échange de l’ère du numérique. Elles sont en mesure de redéfinir tous les aspects de l’entreprise, des modèles de gestion à la technologie, en passant par les attentes des utilisateurs.

2. De nouveaux modèles IT voient le jour

Cet intérêt pour les données requiert un univers de services capables de collaborer pour résoudre des problèmes cruciaux en tout genre, ce qui nécessitera le soutien de plateformes, ainsi qu’un écosystème de fournisseurs et de développeurs à même de les mettre en œuvre. La capacité du modèle de plateforme à intégrer et à simplifier la fourniture de services présente, en ce sens, une valeur intrinsèque.

3. Le cloud conserve son rôle de catalyseur et d’accélérateur

De plus en plus d’organisations mettent en place une technologie cloud pour subvenir à leurs besoins de données. La disponibilité immédiate des services basés dans le cloud permet un accès aisé à l’infrastructure nécessaire pour soutenir l’innovation. Les barrières d’accès ont, en effet, été abaissées de manière considérable : une carte de crédit et un compte AWS permettent de déployer un nouveau projet en une journée et de le faire fonctionner par l’intermédiaire d’un système de prépaiement.

4. Les nouvelles technologies deviennent la norme et perturbent les entreprises plus anciennes

Ces moteurs d’activité engendreront l’apparition de nouveaux paradigmes d’application, accélérée par la valeur des données et le rythme de l’innovation. Les nouvelles technologies réduiront les frictions au niveau de la transformation de l’entreprise et des mouvements de travailleurs qualifiés.

5. L’éventail de produits de stockage s’élargit et se dynamise et les technologies de gestion des données évoluent

À mesure que les architectures IT évolueront pour s’adapter aux nouvelles applications et infrastructures cloud, émergera un éventail plus large et plus dynamique de technologies de stockage. L’infrastructure hyperconvergée (HCI), par exemple, doit désormais offrir simplicité, flexibilité et évolutivité. On constate également la création de réseaux dotés de bandes passantes plus larges prenant en charge le trafic de gros volumes de données. Le développement rapide de services conviviaux et accessibles de gestion des données facilitera le déploiement de ces technologies émergentes.

6. La consumérisation des produits IT se poursuit

Le changement qui est probablement le plus radical concerne les attentes des utilisateurs : ceux-ci recherchent la simplicité de type « iPhone » et sont friands d’autogestion et d’intégration d’applications et de services. Ces attentes ont un impact sur le développement de l’ensemble des technologies de stockage et de gestion des données. La simplicité que les utilisateurs retrouvent sous de nombreuses formes avec les applications mobiles engendre une augmentation des exigences en termes de convivialité et de simplicité des logiciels de gestion des données. Les entreprises apprécient, quant à elles, cette simplicité, car elle leur permet d’utiliser des ressources moins coûteuses pour gérer leurs données, tout en leur garantissant un meilleur accès et une utilisation plus efficace de celles-ci. Un atout commercial essentiel.



 
.