null
 
  • Publié le 15-07-2020

Face à la crise, les PME belges en mode prudence

Face à la crise, les PME belges en mode prudenceUne étude réalisée par Facebook expose l'impact de la crise corona sur les PME belges. Prudence et réalisme sont de rigueur au pays du surréalisme ?



Les PME belges se montrent « modérément positives » quant à l'avenir de leurs activités, relève une grande étude menée par Facebook en collaboration avec l'OCDE et la Banque mondiale.

Cette enquête réalisée auprès de 30.000 entreprises dans le monde permet d’avoir une image claire de l'impact actuel de la crise corona sur les PME. 

Plus concrètement, quelque 40% des PME belges affichent un optimisme prudent quant à l'avenir de leur business. 
Ce pourcentage est nettement inférieur à celui d'autres pays européens, comme le Danemark et la République tchèque, avec respectivement 72 % et 71 %, mais supérieur à celui de la France, qui est de 35 %, et du Portugal, qui est de 39%. 

L’étude nous apprend également que 19% des PME belges ont fermé leurs portes entre janvier et mai 2020. Soit beaucoup moins que les PME en Irlande (58%) et au Royaume-Uni (43%).

Autres chiffres intéressants : 14% des entreprises belges ont dû réduire leurs effectifs en raison de la pandémie, alors que la moyenne européenne est de 22%. Tandis que 68% des entrepreneurs belges ont vu leur chiffre d'affaires diminuer ces derniers mois, par rapport à la même période l'année dernière. Et 30% s'attendent à des difficultés de trésorerie dans les mois à venir.

En outre, l’étude pointe le fait que les PME belges utilisent les outils numériques pour restaurer ou maintenir leurs ventes : 37% d'entre elles tirent au moins 25% de leurs ventes des activités numériques.

L'étude, intitulée « Rapport sur la situation mondiale des petites entreprises », fait partie d'une série de rapports prévus avant que le coronavirus ne frappe, mais qui donnent maintenant une image éclairante de l'impact de la pandémie. 

En conclusions, les PME belges se montrent prudentes pour l'avenir : 30% des petits entrepreneurs belges craignent que le cash-flow ne devienne un défi dans les mois à venir. C'est plus qu'au Danemark (19%), mais moins qu'en Irlande (54%).
Autrement dit, 4 entrepreneurs belges sur 10 regardent l'avenir avec optimisme. C'est beaucoup moins que dans beaucoup d'autres pays européens. 

« La reprise de l'économie ne se fera pas du jour au lendemain, malgré les mesures de soutien prises par les autorités belges. Nous avons travaillé dur ces derniers mois pour mettre en place un certain nombre d'initiatives visant à soutenir les PME, notamment le lancement des Facebook Shops, l'organisation de sessions de formation gratuites avec Unizo, l'ouverture d'un environnement en ligne avec des conseils et des astuces, et l'ouverture de notre outil de don aux entrepreneurs », a précisé de son côté Alexis Lebedoff, directeur de Facebook Belgique.



 

By registering to this newsletter, I am allowing the publishers the right to use my information for networking purposes, to receive further information leading up to events, to receive post events information from the events actors & speakers, for follow-up emails and for my picture to be taken during the events..